jeudi 19 septembre 2019 - 23:41 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

De Gaulle avait mis l’OTAN dehors ….

Le 08/03/2017 | Par | Catégorie: POLITIQUE



image_pdfimage_print

" L'OTAN ET SON INTEGRATION DANS L’ONU !

"Durant la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945), le bilan humain fut de 60 millions de victimes militaires et civiles dont les Juifs, les Tsiganes, les opposants politiques morts dans les camps de concentration et d’extermination. Le 26 juin 1945, l’ONU (Organisation des Nations Unies) fut créée. À cette époque, elle comptait 45 États membres ; en 2013, leur nombre atteignait 193. Si la guerre était terminée avec la victoire des Alliés contre l’Allemagne nazie et le Japon en 1945, deux ans plus tard en 1947, une période de tensions appelée « Guerre froide » prit naissance lors du partage des zones d’influences entre les États-Unis et l’URSS. Afin d’endiguer l’extension de l’URSS, les États-Unis avaient créé le 4 avril 1949 l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) qui aujourd’hui compte 28 États membres. Le 25 juin 1950 éclata la guerre de Corée, les communistes du Nord occupèrent la capitale Seoul de la Corée du Sud. Pour contrecarrer l’action américaine, les Soviétiques ont initièrent en mai 1955 le Pacte de Varsovie composé de 8 pays d’Europe de l’Est et de l’URSS. Les États-Unis avaient installé des fusées en Turquie en novembre 1961 braquées vers l’URSS. Les Soviétiques installèrent des fusées à Cuba en octobre 1962 dirigées vers les États-Unis. Allait-on s’acheminer vers une troisième guerre mondiale ? En 1974, la Turquie membre de l’OTAN attaqua Chypre, pays souverain et occupa le nord de l’île. D’après l’article 5 du statut de l’OTAN, en cas d’attaque d’un pays membre, l’OTAN doit porter secours au pays agressé. Mais dans le cas où un pays membre de l’OTAN attaque un autre pays, l’agresseur ne devrait-il pas être sanctionné de façon exemplaire ? En décembre 1991, l’URSS éclatait, les États composant cette union déclarèrent tour à tour leur indépendance. La Russie devint un État fédéral. Après la chute du mur de Berlin et la dislocation de l’URSS, le Pacte de Varsovie fut désintégré. La menace du bolchevisme étant écartée, ne serait-il pas opportun de supprimer aussi l’OTAN ? Plaque tournante du trafic d’opium, l’Afghanistan était sous la coupe des Talibans. L’OTAN y intervint après le 11 septembre 2001 pour assurer l’ordre et la sécurité dans ce pays où des civils mourraient régulièrement. En 2003, sans mandat de l’ONU, le président George W. Bush avec ses valets le britannique Tony Blair et l’espagnol José Maria Aznar déclenchèrent une attaque massive contre l’Irak pour renverser son dirigeant Saddam Hussein. Début janvier 2011, une manifestation populaire en Tunisie renversa le président Ben Ali. On a appelé cette révolution le début du « Printemps arabe ». Puis ce fut le tour de la Libye de Kadhafi. Jadis, ce pays était armé et soutenu par les pays d’Europe et la Russie pour maintenir les flux migratoires vers l’Europe. Kadhafi bénéficiait d’un soutien populaire, mais était considéré par certains cercles comme un dictateur, son éviction devenait nécessaire. L‘aviation de l’OTAN apporta son soutien à l’opposition libyenne en passant de la zone d’exclusion aérienne aux bombardements des sites stratégiques du pays. L’Égypte fut dans la ligne de mire puis la Syrie dont la situation désastreuse est l’exemple vivant de l’action du « Printemps arabe ». Pourtant, dans cette région, il y avait encore d’autres États arabes dont les dirigeants étaient de sanguinaires dictateurs mais l’ordre était de ne pas les toucher. La situation catastrophique qui règne actuellement au Proche et au Moyen Orient est le résultat des actions délibérées entreprises par les Occidentaux et l’OTAN. Revenant à la situation d’après la Seconde Guerre Mondiale, à la dislocation de l’URSS et à la fin du Pacte de Varsovie avec la disparition de la menace d’extension du bolchevisme, l’Europe et les États-Unis devraient cesser leurs actions dans le cadre de l’OTAN et transférer leurs structures militaires et logistiques à l’ONU car elle est la seule institution universelle qui gère les intérêts et la protection des pays du monde. En outre, il serait plus opportun que le siège de l’ONU soit transféré dans un autre pays, plus près des États européens, asiatiques et africains. La paix et la sérénité tant attendues par la population du monde seront certainement assurées par cette mutation de l’OTAN dans le cadre de l’ONU. Vercors, dans un livre, avait présenté des images de la Seconde Guerre évoquant la misère des peuples, les bombardements, les morts, les blessés en concluant : « Est-ce qu’il fera beau demain » ? Souhaitons qu’après tant d’années ses souhaits deviennent réalité. "

Nersès Durman-Arabyan

——————————

lire aussi : 

 

Un événement majeur récent est largement passé à la trappe journalistique: l’armée de l’air chinoise a pour la première fois – officiellement – franchi son espace aérien pour participer à des manœuvres militaires avec la Turquie, en Anatolie. L’ambassadeur de Turquie en Chine, Murat Salim Esenli, a confirmé dans le journal Zaman la tenue de ces exercices

On l’aurait presque oublié, mais la Turquie est un membre important de l’OTAN qu’elle a rejoint avec la Grèce en 1952. On aurait presque oublié également, mais l’OTAN signifie Organisation de l’Atlantique Nord, or il semble que seule la Turquie l’ait oublié, puisqu’elle tourne résolument le dos à l’Atlantique, autrement dit aux Etats-Unis et à l’Europe, pour se retourner vers le soleil levant, l’Empire du Milieu.

Seul Etat musulman à faire partie de l’OTAN, la Turquie, en plein renversement d’alliances, trahit sa famille politique et militaire atlantique. Les avions chinois ont atterri sur l’immense base militaire aérienne de Konya, financée avec l’argent américain sur la quelle reposent les F16, made in USA, de l’armée turque. La technologie hyper sensible de l’OTAN et des Etats-Unis n’aura plus désormais de secrets pour les chinois. L’armée de l’air chinoise a envoyé les plus beaux fleurons de son aviation de combat ; à savoir des Sukhoi Su-27, et des Mig-29.

Lire la suite sur http://www.aschkel.info/article-le-nouvel-axe-du-mal-turquie-liban-palestine-syrie-iran-irak-assiste-par-la-chine-59033244.html



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !