dimanche 15 décembre 2019 - 01:50 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Le barrage turc sur le fleuve Tigre va noyer des chefs d’œuvre archéologiques et la faune comme la tortue de l’Euphrate

Le 05/06/2016 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

IlisuLe quatrième plus long pont de Turquie, un centre de tourisme, un hôpital de 25 lits, & des équipements et installations seront construits mais  Hasankeyf sera bientôt au fond d'un lac artificiel de 11 milliards de mètres cubes d'eau.

Le projet de construction d'un barrage sur le Tigre à Ilısu, à 100 kilomètres de la ville historique de Hasankeyf va noyer cette dernière sous 65 mètres d'eau, inondant  300 sites historiques et bouleversant tout un écosystème déjà fragile. Les autorités turques ont décrété la construction d'un barrage hydraulique pour produire 2% des ressources en électricité du pays. La Turquie pourrait ainsi réduire ses importations énergétiques, dont une grande partie provient de Russie.

Hasankeyf est  l’un des sites architecturaux et archéologiques les plus importants en Europe. Des chefs-d’œuvre de l’architecture islamique, du 12ème au 15ème siècle av. J.-C.,  ceux  de la culture urbaine de l’époque seldjoukide, des dynasties des Artukides et des Ayyoubides.

Mais 25.000 personnes doivent être relogées. Le coût des habitations à trois chambres de la “Nouvelle-Hasankeyf” serait de 170.000 liras (livres turques) (53.000 euros), et les anciens logements de la population expulsée sont  évalués à 22 000 livres turques . “J'ai un commerce. Je rentre chez moi le soir sans aucune dette … Nous sommes propriétaires de notre maison, et il faut qu'on fasse un prêt de 100.000 liras pour une chose que nous ne voulons pas ?” s'indigne un habitant.

La faune et la flore sont menacées, comme les tortues de l'Euphrate, en voie de disparition. Ce projet inquiète les ruraux irakiens et syriens, en aval du barrage, qui  redoutent l'assèchement de leur approvisionnement naturel en eau. Depuis six ans une sécheresse dévastatrice a déjà exilé des agriculteurs locaux .

Hasankeyf vient d"être classé un des sept héritages culturels les plus menacés d'Europe, par la fédération européenne du patrimoine culturel Europa Nostra et l'Institut BEI (Banque européenne d'investissement).

 

LIRE : HASANKEYF – Un site turc parmi les 7 plus menacés d’Europe 

sources : Hüriyet Daily News , Lepetitjournal.com, National Geographic,www.hasankeyfmatters

 



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !