Les 10 000 militaires et policiers turcs appuyés par des chars ont fait 102 morts Kurdes présumés membres du PKK


4834948_6_20c5_recep-tayyip-erdogan-a-promis_8564646a91d8d918677d502bf3cd3324n-TURQUIE-ARMEE-large570L'offensive anti-PKK des forces turques a fait 102 morts parmi les membres présumés du PKK kurde.

Il y aurait eu aussi 5 morts parmi les civils et 2 parmi les militaires turcs.

Dans la foulée de la victoire du parti AKP aux élections législatives du 1er novembre, le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan a lancé 10 000 militaires et policiers  appuyés par des chars ,dans le sud-est de la Turquie contre les Kurdes du PKK, dans les villes de Cizre et Silopi,actuellemnt sous couvre-feu.

Les opérations militaires ainsi que les déclarations guerrières des dirigeants ..("Vous allez disparaître dans les tranchées que vous avez creusées) ont indigné les opposants politiques, notamment ceux du Parti démocratique des peuples (HDP, prokurde).

« Ce que fait le gouvernement (turc .ndlr) ne repose sur aucune base légale", a accusé Selahattin Demirtas, coprésident du HDP. "Nous n’avons rien volé, nous n’avons pas envahi la terre de quelqu’un d’autre, nous n’avons brûlé le village de personne. Nous voulons vivre sur ces terres comme des gens respectables."

sources : media turcs , sécurité locale