lundi 01 juin 2020 - 06:33 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Magali Noël , née à Smyrne (Izmir) , disparaît à 82 ans

Le 26/06/2015 | Par | Catégorie: CINÉMA



image_pdfimage_print

MagalimagaliMagali Noëlle Guiffray ,dite Magali Noel, est née à Smyrne (Izmir) en 1931 de parents français .Après avoir étudié le chant, la musique et la danse, elle débute à 16 ans, en Turquie, comme chanteuse de cabaret et se produit ensuite dans des revues.

A 20 ans elle arrive en France et  commence une carrière au théâtre et au cinéma.

Le tempérament de feu de Magali Noël la fait remarquer en 1955 dans Du rififi chez les hommes de Jules Dassin, Razzia sur la chnouf d'Henri Decoin, Les Grandes Manœuvres de René Clair, Elena et les Hommes de Jean Renoir.

Mais c'est Federico Fellini qui la fait le symbole de fantasmes sexuelsdans La Dolce Vita (1960), Satyricon (1969) et Amarcord (1973), dans le rôle de la voluptueuse Gradisca, pin-up de province.

Elle joue dans  Z de Costa-Gavras, (Palme d'or 1969 à Cannes) , et de grands succès au théâtre, puis retourne avec succès au music-hall.

Une nouvelle génération de réalisateurs lui donne ensuite des rôles à la mesure de sa sensibilité : Chantal Akerman (Les Rendez-vous d'Anna, 1978), Claude Goretta (La Mort de Mario Ricci, 1983), Tonie Marshall (Pentimento, 1989), Andrzej Żuławski (La Fidélité, 2000), Jonathan Demme (La Vérité sur Charlie, 2002)…

En 1986, elle interprète le rôle de la logeuse dans la comédie musicale Cabaret mise en scène par Jérôme Savary.

En 1992, elle joue « Julia Bertyl », une cantatrice célèbre, dans Les Cœurs brûlés, saga estivale de TF1.

En , elle est à la Comédie des Champs-Élysées  pour Soleil blanc, spectacle musical exclusivement consacré à Jacques Prévert .

Sa carrière de chanteuse est marquée par la célèbre et audacieuse chanson Fais-moi mal Johnny, écrite par Boris Vian et composée par Alain Goraguer ,une des premières chansons rock'n'roll chantées en français, interdite à l'époque à la radio à cause de ses paroles trop osées.("Voyant qu'il ne s'excitait guère
Je l'ai insulté sauvagement
J'lui ai donné tous les noms d'la terre
Et encor' d'aut's bien moins courants"…)



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !