mardi 20 août 2019 - 09:51 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Génocide arménien : Le président russe Vladimir Poutine assistera aux cérémonies ainsi que le président François Hollande

Le 12/03/2015 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

imagesLe 24 avril 2015 , centenaire du Génocide des Arméniens, le président russe Vladimir Poutine assistera aux cérémonies de commémoration du centenaire du génocide arménien à Erevan, capitale de l'Arménie.

Le président Vladimir Poutine a discuté au téléphone mardi ,de sa venue, avec le président arménien Serge Sarkissian .

Le génocide de 1,5 million d'Arméniens plannifié par le gouvernement "Jeune Turc" & perpétré par l"Organisation Spéciale" , des criminels sortis de prison pour l'occasion a débuté le 24 avril 1915  .

La Turquie continue de nier le génocide, .

La Russie fait partie des 20 Etats dans le monde qui ont reconnu le génocide des Arméniens.

Le président français François Hollande assistera également à ces commémorations. 

La conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et Serge Sarkissian prend un relief particulier  alors qu'il y a  des rumeurs l'état de santé du président russe, 62 ans , qui vient d'annuler plusieurs rencontres prévues .

L''Arménie est l'allié le plus loyal de la Russie dans un Caucase instable.

——–

source : Dimitri Peskov , porte-parole du président russe Vladimir Poutine

——————————————————————————————–

La seconde Organisation spéciale (en turc Teşkilat-i Mahsusa) est une unité créée par les chefs de l'Ittihad en 1914 et impliquée dans le génocide arménien. Le terme d'Organisation spéciale désignait au départ une organisation fondée dès 1911 dans l'Empire ottoman et placée sous les ordres du ministère de la Guerre.

L'existence et l'action de l'Organisation spéciale ont été révélées en avril-mai 1919 lors du procès du Parti Union et Progrès, après avoir été abordées par les quotidiens turcs Hadisat et Sabah dès la fin de l'année 1918[1].

Créée en juillet 1914 par le comité central du Comité Union et Progrès (CUP) avec la coopération du ministère de l'Intérieur et de celui de la Justice[1], l'OS s'est spécialisée dans l'extermination des convois de déportés arméniens[2].

L'organisation, dont le siège du Comité central était situé à Istanbul, fut dirigée par le Docteur Selanikli Nazım, Atif bey, Aziz bey et Cemal bey. Le centre opérationnel d'Erzeroum était sous la responsabilité de Bahaeddin Şakir.

Midhat Sükrü, le secrétaire général du Parti Union et Progrès, assurait la liaison entre le Parti et l'Organisation spéciale.

Des prisonniers de droit commun, libérés par le ministère de la Justice et organisés en bandes de combattants irréguliers, les tchétés (çete), furent entraînés dans le centre de Çorum avant d'être envoyés massacrer les Arméniens

———–

source : wikipedia



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !