mercredi 23 octobre 2019 - 13:26 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

La conversion forcee a l’Islam , l’impot ou le glaive : 100 ans apres le genocide des Armeniens , les « djihadistes » perseverent

Le 19/07/2014 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

EIILLe texte a été distribué et lu dans les mosquées de Mossoul ,tombee aux mains des terroristes "ultra-radicaux" de l'"Etat islamique (E.I.) :

« Nous leur proposons trois choix" (aux Chretiens.ndlr) :" l'islam, la dhimma et, s'ils refusent ces deux choix, il ne reste que le glaive. »

Le « calife » auto-proclame, Abou Bakr Al-Bagdadi donne jusqu'a samedi 19 juillet aux chrétiens pour décider  s'ils  se convertissent, ou payent l'impôt, ou bien « quittent le  califat islamique ». « Après cette date, il n'y aura plus entre eux et nous que le glaive », .

 La méthode EIIL en Syrie et en Irak rappelle aux Armeniens les sombres heures du genocide par la main de l''Organisation speciale" des "Jeunes Turcs" qui appelaient aussi au "djihad"

Deuxième ville d'Irak, bordée de champs pétrolifères, Mossoul est tombée aux mains de l'Etat islamique le 10 juin. Les p chrétiens de cette ville, etaient environ 100 000 , il y a 10 ans, était estimée à 5 000 avant la prise de la cité par les djihadistes en Juin. Depuis les chrétiens fuient.  vers Dohouk et Erbil, dans la région autonome du Kurdistan irakien.

source : patriarche chaldéen, Louis Sako,



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !