mercredi 23 octobre 2019 - 04:57 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

3 Navires de guerre russes se dirigent vers la Syrie et l’Europe se désolidarise de François Hollande

Le 04/09/2013 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

3 navires de guerre russes ont franchi le detroit turc du Bosphore et se dirigent vers la Syrie où la Russie maintient une force navale.

L'Europe s'est elle, désolidarisée du président français François Hollande, en rejetant l'intervention armée et privilégiant la solution politique dans le cadre de l'ONU , position déjà défendue par l'Allemagne.

Le G20 s' est ouvert sur fond de dissension entre d'une part les USA & la France, et d'autre part les autres puissances dont la Russie. Le sujet en est bien sûr la Syrie. G20

Le président Poutine Poutine Lavrova déclaré à l'Associated Press qu'il ne serait pas hostile à une frappe , si l'ONU présentait des preuves convaincantes de la responsabilité du régime syrien dans l'attaque au gaz du 21 août dernier. Ce qui fait dire au président Obama  que la Russie "a pris en otage l'ONU"

A Washington le secrétaire d'Etat John Kerry a témoigné devant le Sénat, pendant que des mains peintes en rouge s'élevaient derrière lui, pour signifier l'hostilité d'une partie du peuple américain à toute intervention militaire en Syrie.Mais la commission des Affaires étrangères a validé le principe d'une intervention limitée.

Son homologue de Russie, Sergueï Lavrov a déclaré que son gouvernement n'était pas convaincu par les "preuves" US :  "On nous a montré quelques images où il n'y avait rien de concret: ni cartes géographiques, ni noms, ni preuves que les échantillons avaient été prélevés par des professionnels "

le G20

Le Palais neo-classique du 18ème siècle , Constantin du nom du fils du Tsar Paul 1er,  à Streina , à 15 kilomètres de St Petersbourg,Constantin accueille les Chefs d'Etat des principaux pays developpés et émergents , le G20 , dans des conditions de sécurité exceptionnelles.

Ce palais au large de St Petersbourg  a accueilli en 2006 , le G8 .

Les habitants à proximité, ont un laisser-passer à présenter au check-point qui filtre les entrées.

Les délégations officielles et les journalistes qui occupent les hôtels de Saint-Pétersbourg accédent par bateau uniquement, au palais donnant sur le golfe de Finlande.

Les chefs d'Etat, logent sur place dans des pavillons luxueux aux abords du palais qui tire son nom de Constantin Pavlovitch, fils du tsar Paul 1er, devenu propriétaire des lieux en 1797.

Ce G20 va coûter deux milliards de roubles soit 60 millions de dollars .

L'HISTOIRE du ministre des affaires étrangères de Russie  :

Sergueï Viktorovitch Lavrov (en russe : Сергей Викторович Лавров), né le 21 mars 1950 à Moscou en Russie, est un homme politique russe d'origine arménienne (par son père qui était issu de la communauté arménienne de Tbilissi) et membre du parti Russie unie. Il a remplacé Igor Ivanov au poste de ministre des Affaires étrangères de la Russie le 9 mars 2004.

Biographie

  • 1972 : Diplômé à Moscou de l'Institut d'État des relations internationales du Ministère des Affaires étrangères de l'URSS.
  • 1972 : en poste à l'ambassade de l'URSS au Sri Lanka.
  • De 1976 à 1981 : travaille au Département des organisations internationales du Ministère des Affaires étrangères de l'URSS.
  • De 1981 à 1988 : premier secrétaire, conseiller puis conseiller en chef de la Représentation permanente de l'URSS auprès de l'ONU.
  • De 1988 à 1990 : chef adjoint du Département des relations économiques internationales du Ministère des Affaires étrangères de la Russie.
  • De 1990 à 1992 : directeur du Département des organisations internationales et des problèmes globaux du Ministère des Affaires étrangères de la Russie.
  • De 1992 à 1994 : Vice-Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.
  • De 1994 à 2004 – Représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l'ONU.

Il parle couramment l'anglais, le français et le cinghalais. Il est marié et père d'une fille, Ekaterina.

Il avait de mauvais rapports avec Condoleeza Rice. Le Daily Telegraph révéla le 12 septembre 2008 que le ministre employa dans une conversation téléphonique avec son homologue britannique David Miliband, dans le contexte du conflit russo-géorgien en Ossétie du Sud d'août 2008 : « Who are you to fucking lecture me [1]? », ce qui fit la une des tabloïds anglais.

Homme d'une grande culture et précis dans ses propos, il écrit des vers.

source : www.wikipedia.fr

 

 



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !