1

Liban : on l’aime mais on le quitte

Liban :   gouvernement aux abonnés absents, pénuries d’essence, d’électricité, de médicaments, de produits alimentaires et d’eau.

Le pays du Cèdre s’enfonce un peu plus dans une crise multidimensionnelle.

Et la chute de la livre libanaise par rapport au dollar : elle a perdu plus de 94,5% de sa valeur en  deux ans.

Aujourd’hui un $ équivaut à environ 30.000 LL.

"Le salaire minimum est à peine supérieur à 20 dollars . Rien qu’en faisant le plein d’essence, il ne reste plus rien à la fin du mois", 

Avant la crise d’octobre 2019, le salaire minimum était de 450 dollars.

Le Liban plonge dans la précarité.

Plus de 80% des Libanais vivent sous le seuil de pauvreté et 42% souffrent de pauvreté extrême.

Face à ce marasme économique, les habitants se désespèrent. "On avait une once d’espérance avec le nouveau gouvernement, mais comme d’habitude il n’y en a pas un pour rattraper l’autre"..

Depuis le début de la crise d’octobre 2019, entre 500.000 et un million d’habitants auraient fui le Liban.

Près de 77% des jeunes Libanais disent réfléchir à quitter leur pays . Le taux le plus élevé du monde arabe.

La jeunesse libanaise émigre vers le monde entier.

Notamment vers les Émirats arabes unis. "Beaucoup de Libanais vivent dans le Golfe, parce qu’il y a des opportunités professionnelles et ce n’est pas très loin du Liban, on peut facilement revenir pour les fêtes, les anniversaires". Plus de 500.000 Libanais vivent dans la péninsule arabique

L’émigration libanaise aime l’Europe et notamment la France pour des raisons historiques liées à la francophonie. "Je suis venu en France parce que j’ai de la famille qui réside à Paris, c’est plus simple pour la langue" . Plus de 200.000 Libanais habitent dans l’Hexagone.

Hier pays refuge pour les Palestiniens et les Syriens, le Liban devient une nouvelle terre d’exil.

Qu’il est loin le temps où le pays du Cèdre était considéré comme la Suisse du Moyen-Orient, & Beyrouth  "un petit Paris"….

sources : rapport de l'ONU,  Arab Youth Survey

photo : Léa Salamé arménienne du Liban

 




L’armée turque est entrée en Libye

Le président turc Recep Tayyip Erdogan l'avait annoncé: des unités militaires turques étaient en route vers la Libye, à la demande de Fayez el-Sarraj, chef du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) pour soutenir les autorités "internationalement reconnues et menacées" par l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar, qui tient l'Est du pays. .

Le premier groupe de militaires turcs est arrivé en Libye, "ce qui permettra aux forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) d’infliger de grandes pertes à l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar, a déclaré Nasir Ammar, commandant des unités de soutien à l'opération "Volcan de la colère". 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Après l’arrivée de la première partie des militaires turcs, nos forces pourront porter une grande atteinte à l'Armée nationale libyenne», a-t-il assuré.

Les forces du gouvernement libyen d'union nationale peuvent

maintenant abattre les avions de l’ANL, le soutien des militaires turcs à l’aviation du GNA aidera à mener ces opérations, d'après lui, précisant qu’il s’agissait de l'envoi en Libye d'experts militaires et d'équipes techniques 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En outre, Ankara et Tripoli ont signé de mémorandums sur la coopération militaire et de compréhension mutuelle sur les zones maritimes, documents condamnés par les pays de la région. L’Union européenne,  l’Italie, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne dénoncent le déploiement militaire turc en Libye et appellent Ankara à mettre un terme à son intervention, la poursuite des ingérences extérieures ne faisant qu’alimenter la crise.

La Libye est dans le chaos depuis le renversement du gouvernement par une coalition internationale initiée par la France et menée par les États-Unis et l’Otan , et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011. A l'époque Mr Bareilles ex-directeur de Total Irak nous avait dit que les USA & la France s'étaient partagés le pétrole : aux USA celui d'Irak , à la France celui de la Libye.

Le parlement élu par le peuple et basé dans l'est libyen qui est soutenu par l’ANL du maréchal Haftar ne reconnaît pas la légitimité du gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE et basé à Tripoli. Le 12 décembre, le maréchal Haftar a annoncé le lancement d'une bataille cruciale et l’avancée vers le centre de Tripoli.

Le gouvernement de Tripoli a demandé le 26 décembre l'aide militaire «aérienne, terrestre et maritime» de la Turquie pour stopper l’avancée de l'Armée nationale libyenne, et le parlement turc a voté pour.

source : site Afrigate News.




L’ambassade de France à Tripoli en Libye est la cible d’un attentat

Tripoli, Libye : L'ambassade de France ,située dans le quartier résidentiel de Gargaresh,ambassade vient d'être la cible d'un attentat à la voiture piégée : 2 gendarmes français ont été blessés , l'un grièvement l'autre superficiellement, et les locaux de la chancellerie ont été endommagés. 2 voitures garées devant l'ambassade sont calcinées.tripoli

Ceci , au lendemain de l'annonce faite par Total de gros investissements pour la recherche de gaz libyen.

Total va investir 130 millions de dollars en 2013 dans le forage de deux puits d'exploration pour trouver du  gaz en Libye, a déclaré le directeur de la filiale libyenne de Total, en marge d'une conférence sur le pétrole et le gaz .1565164_3_4d02_total-devra-interrompre-ses-achats-de-petrole

Les travaux de forage dans le champ maritime d'Al-Jurf vont débuter mi-mai. "Nous espérons découvrir plus de gaz. Nous avons déjà découvert du gaz dans cette zone là," a-t-il ajouté.

L'ex-directeur de Total Irak, Roland Bareilles, lors d'une interview qu'il nous avait donné au sujet de son livre "Le Crépuscule Ottoman" s'était indigné que les Américains avaient évincé Total de la position dominante que la société occupait en Irak avant l'intervention américaine.

Intervention que la France avait refusé de soutenir.

On sait maintenant qu'en compensation, les Américains ont concédé la Libye au français Total .

"Le Crépuscule ottoman" de Roland Bareilles

Titre : Crépuscule ottoman : 1875-1933 : Un Français chez le dernier grand sultan / auteur(s) : Roland BAREILLES – Préface Alain Decaux
Editeur : Privat
Année : 2002
Imprimeur/Fabricant : 53-Bonchamp-lès-Laval : Impr Barnéoud
Description : 366 pages, illustrations, couv ill. en couleur, 24 cm
Collection : Bibliothèque historique Privat
Notes : Bibliographie p. 357-362, Index
Autres auteurs :  
Sujets : Français – Empire Ottoman – 1970-1914 – Biographies – Turquie – 1900-1945
ISBN : 9782708956117
Bibliothèque : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 24,00 euros
Achat possible sur : Amazon