vendredi 24 mai 2019 - 15:25 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Le concept du droit d’intervention culturelle pour sauver le patrimoine mondial

Le 31/03/2019 | Par | Catégorie: POLITIQUE



image_pdfimage_print

Comme il y a le concept du droit d'intervention humanitaire théorisé par l'ancien ministre Bernard Kouchner , nous allons développer le concept du droit d'intervention culturelle en faveur du patrimone mondial.

Avant que les talibans ne détruisent les Bouddhas , avant que Daech ne détruise Palmyre , avant que l'armée azérie ne détruite les 3000 croix de pierre du cimetière du Nakhitchevan arménien occupé par le gouvernement et l'armée de l'Azebaïdjan, nous imaginos le devoir et le droit d'intervention culturelle au profit de toutes ces merveilles architecturales du patrimoine mondial.

"

Le Secrétaire général des Nations unies a joint sa voix aux appels en faveur d’une coalition internationale afin de prévenir la destruction permanente d’anciens sites et objets culturels par le groupe terroriste Etat islamique. L’initiative vient après que l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a qualifié de crime de guerre la campagne de pillage et de destruction de sites archéologiques par l’EI.

Ll’EI – également connu sous les acronymes ISIL ou ISIS – ont diffusé des vidéos de propagande du vandalisme massif de musées, d’églises, de sculptures et d’autres trésors archéologiques au nord de l’Irak. Des images de bulldozers et de militants détruisant à coup de masse des portiques et des statues vieux de 3000 ans ont en effet bouleversé le monde.

Dans des villes contrôlées par l’EI, Mossoul et Nimrud, des objets précieux ont été détruits au cours d’actes d’un nihilisme indicible. Nimrud est l’ancienne capitale assyrienne qui date de 800 avant l’ère chrétienne et elle est associée à l’arrière-petit-fils de Noé, le célèbre prophète de la Bible. Le prochain objectif des islamistes est la ville d’Hatra, un site abritant la plus ancienne architecture au monde.

Les terres de Mésopotamie, entre l’Euphrate et le Tigre – à cheval sur ce la Syrie et l’Irak d’aujourd’hui – sont connues comme « le berceau de la civilisation humaine ». Son riche tissu patrimonial culturel se reflète dans la coexistence qui a régné jusqu’ici entre les religions. La campagne systématique de destruction des antiquités par le réseau Etat islamique va de pair avec l’intolérance et la persécution mortelles du groupe à l’égard des gens qui ne partagent pas son idéologie wahhabite obscurantiste. Chrétiens, musulmans chiites et sunnites, yézidis ont été victimes de représailles brutales, avec des images de décapitations et de crucifixions pour les hommes, les femmes et les enfants vendus comme esclaves.

Les Etats-Unis et ses alliés occidentaux ont utilisé la doctrine de la « responsabilité de protéger », ou « R2P », pour leurs interventions militaires. L’origine du concept remonte à l’administration du président Bill Clinton pendant les années 1990…

 



Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !