Le coût caché de l'absentéisme en France est de plus de 107 milliards par an


Le coût caché (car comptabilisé nulle part) de l’absentéisme est de 107 milliards par an en France . Sont pris en compte les salaires versés aux absents, le temps passé par l’équipe pour pallier aux dysfonctionnements liés aux absences, l’achat de services externes non prévus , la gestion des heures non travaillées par les ressources humaines , par la comptabilité etc…

Les causes inévitables (maladies, accidents du travail, congés maternités…) comptent pour un tiers dans cet absentéisme de masse. Les « salariés oisifs ou fainéants », dixit l’étude, sont une exception dans le monde du travail.

Reste les absences « de convenance » (liés par exemple à la vie privée), psychologiques (les « burn-out), physiques (les troubles musculosquelettiques).

Ce sont les deux tiers des arrêts et s’expliquent « dans 99 % des cas par des conditions de travail dégradées », « une organisation du travail défaillante » et « des défauts de management de proximité ».

sources : Iséor ,