mercredi 22 mai 2019 - 01:42 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Le pdt Erdogan va-t-il casser les BRICS (Brésil,Russie,Inde,Chine ,Afrique du Sud)?

Le 01/08/2018 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

Le Président turc a fait part de sa volonté d'adhérer aux Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), a annoncé dimanche le

«Nous faisons partie du G20 avec ces cinq pays. Je voudrais qu'ils étudient les démarches nécessaires pour nous permettre de rejoindre ce groupe et prendre notre place dans les Brics», a souhaité le dirigeant turc. Il a déjà refait le nom«Si vous nous acceptez dans ce groupe, il s'appellera BRICST.» D'après le pdt , les membres des Brics ont bien réagi à cette proposition. «Notamment la Chine a déclaré qu'elle était favorable à l'élargissement», a prétendu Recep Tayyip Erdogan. 

 Il y a quelques années, l'Argentine avait également exprimé son envie d'adhérer aux Brics, or il s'agit tout de même de la deuxième économie de l'Amérique du Sud.

Le fait qu'Erdogan ait été invité au 10e sommet annuel des Brics à Johannesbourg témoigne d'une possibilité.

Vladimir Poutine a déclaré que pour le moment l'élargissement des Brics n'était pas prévu. Sans écarter cette éventualité. «Nous n'avons pas l'intention pour l'instant d'augmenter formellement le nombre des membres des Brics parce que les formats actuels montrent leur efficacité. Mais cela ne signifie pas que l'organisation est close et que les portes sont fermées. Tout simplement c'est une question qui ne se règle pas spontanément. Il faut l'analyser minutieusement», a précisé le chef de l'Etat russe.

source : quotidien Hürriyet Daily News.

 



Tags: , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !