lundi 16 décembre 2019 - 00:34 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Patrick Devedjian ne veut plus subventionner Pasqua (la fac)

Le 11/07/2013 | Par | Catégorie: POLITIQUE



image_pdfimage_print

Le pôle universitaire privé Léonard-de-Vinci,surnommé "la fac Psqua", est  ouvert depuis 1995, à la Défense dans les Hauts-de-Seine.

Patrick Devedjian, le président du conseil général des Hauts de Seine, qui a repris le bâtiment de 58 000 m2 en gérance le 1er janvier 2013, ne veut plus le subventionner .devedj pasqua

Les comptes sont au rouge  : 13 millions d'euros de loyers non perçus par an +  6,5 millions de charges + 5,5 millions de subventions aux trois écoles locataires, c'est  25 millions d'euros  pour 2 500 étudiants ,soit 10 000€ l'étudiant .

Insupportable en période de crise, pour Patrick Devedjian .

L'opposition, au conseil général des Hauts-de-Seine, est  d'accord  avec le président.

2 solutions : 1°) céder gratuitement les bâtiments à l'Etat, l'université ou une grande école comme l'Essec .

2°) solution radicale mais économiquement efficace " on ferme, on cesse de subventionner cette association a laquelle nous ne devons rien, et on vend sur le marché l’ensemble à qui veut l’acheter. Il y a des gens que cela intéresse ».affirme Patrick Devedjian .

 Les universités Dauphine et Nanterre, occupants d' une partie des locaux , y ont lancé des projets pédagogiques pour les années scolaires à venir. Il faudra donc convenir .d'un calendrier . Mais le sort de la " fac Pasqua"semble scellé.

 



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !