mercredi 19 décembre 2018 - 17:13 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Patriarche des Armeniens ou de l’Etat turc ?

Le 19/02/2018 | Par | Catégorie: SOCIÉTÉ



image_pdfimage_print

Le Patriarcat de Constantinople est l’un des 4 sièges hiérarchiques de l’Église arménienne apostolique. Cette dernière (de 50 000 à 80 000 fidèles en Turquie) est donc la première communauté chrétienne locale.

Elle traverse une crise depuis plusieurs années. Son patriarche en titre, Mesrob II Mutafyan, élu très jeune en 1998, est tombé malade peu après. Son état s’est rapidement dégradé et il est aujourd’hui hospitalisé « dans un état végétatif » à l’hôpital Saint-Sauveur  ("Sourp Perguitch") d’Istanbul, là où le pape François est allé le visiter en novembre 2014.

Or « un patriarche est élu à vie, il ne peut être destitué » .. Avant d’être hospitalisé, sous la pression des autorités, le patriarche avait nommé un vicaire général, Mgr Aram Atéshian, confirmé par l’assemblée ecclésiale.

Mgr Ateshian a ecrit une lettre d'excuses a R.T.Erdogan apres la reconnaissance du genocide armenien par le parlement allemand.

En 2016, reprenant d’anciens canons du droit canonique, l’Église arménienne a « constaté » l’empêchement de son patriarche depuis plus de sept ans et déclaré vacant le siège patriarcal… sans réaction des autorités turques.

Le 15 mars 2017, l’assemblée ecclésiale du Patriarcat arménien de Constantinople avait élu « à une écrasante majorité » Mgr Karékine Békdjian, alors primat des Arméniens d’Allemagne, locum tenens du Patriarcat, le chargeant d’organiser des élections.

Mais le 9 février, le ministre de l’intérieur turc s’est déplacé à Istanbul « afin de présider durant trois heures une réunion à laquelle était convoqué un certain nombre de’responsables’paroissiaux et de ’bienfaiteurs’ » dont le leader de cette assemblée d’oligarques », Bédros Shirinoglu, responsable de l’hôpital saint-Sauveur,(Sourp Perguitch) est un « proche arménien de Recep Tayip Erdogan ».

Les détails de la réunion sont inconnus « mais le même jour, le conseil ecclésial du Patriarcat arménien de Constantinople s’est réuni et, conformément aux ordres du pouvoir, a rétabli Mgr Aram Atéshian dans ses fonctions » de vicaire général.

sources : Philippe Sukyasan, diacre de l’Église arménienne en France, La Croix et A.G.

 

 



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !