lundi 29 mai 2017 - 11:34 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Au Bangladesh les ouvriers du textile veulent de meilleurs salaires

Le 08/05/2017 | Par | Catégorie: ÉCONOMIE


image_pdfimage_print

Au Bangladesh, 2ième pays exportateur de textile au monde, il y a près de 4.500 usines.Quelques centaines répondent aux normes de sécurité, mettant ainsi en danger la vie des quatre millions d'ouvriers .

Plus que des lieux de travail sains, ceux-ci réclament une revalorisation des rémunérations à 200$:  le salaire minimum du secteur textile est de 68 dollars par mois, ils souhaitent être payés au moins 200 dollars.

Conséquence directe de la course à la diminution des coûts de production dans une économie mondialisée, la catastrophe de l'usine qui s'est effondrée a exposé la face sombre de la sous-traitance des grandes marques occidentales. En 2014, Auchan a par exemple accepté de verser 1,5 million de dollars aux familles de victimes. Le milieu politique français s'est ensuite emparé de cette affaire pour imposer aux multinationales un «devoir de vigilance» envers leurs sous-traitants, en matière de respect des droits humains et de l'environnement. Saluée par de nombreux syndicats et ONG, une loi française a été pourtant amendée car jugée trop punitive envers les entreprises.



Tags: , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !